Christophe Dejours, l’autre campagne


Christophe Dejours, psychiatre et psychanalyste, directeur du Laboratoire de psychologie du travail et de l’action au C.N.A.M. est un des grands spécialistes contemporains de la psychopathologie et la psychodynamique du travail. Au travers d’ouvrages comme Souffrance en France, désormais un classique, l’auteur étudie les rapports entre les nouvelles formes d’organisation du travail dans la société neolibérale et les pathologies mentales et physiques résultant de la souffrance au travail, ainsi que le phénomène de la banalisation de l’injustice sociale.

Ici en entretien, Christophe Dejours nous donne sa vision sur la campagne présidentielle passée, et notament sur la crise du politique. Il souligne également l’absence du thème central du travail dans la campagne et avance des nouvelles idées pour faire face à la souffrance et à la violence dans la cité.

 

 

 

 

  

 

  Les autres articles sur Christophe Dejours:

 1. De la psychopathologie du travail à psychodynamique du travail.

2. Les nouvelles formes d’organisation du travail.

3. Christophe Dejours, L’autre campagne.

 

 

Une réponse à “Christophe Dejours, l’autre campagne

  1. Marianne Antonis

    Bonjour,
    Je propose aussi écoute :
    La souffrance au travail
    20.06.2011 – 21:00
    http://www.franceculture.com/emission-questions-d-ethique-la-detresse-aux-sources-de-l%E2%80%99ethique-2011-06-13.html

    Avec Marie Pézé et Vincent Grosjean Marie Pézé est docteur en psychologie, expert judiciaire, responsable du réseau de consultations « Souffrance et Travail » ainsi que du CES de psychopathologie du travail au CNAM. Elle est l’auteur de Ils ne mouraient pas tous mais tous étaient frappés (Pearson, 2008) et de Travailler à armes égales : souffrance au travail, comment réagir ? (Pearson, 2011).
    Docteur en Psychologie de l’Université de liège, Vincent Grosjean est chercheur à l’Institut National de Recherche et de Sécurité. Il y conduit des recherches sur le bien-être au travail, thème qu’il a initié pour cet institut en 2002. Il est également Professeur Associé en sciences cognitives à l’Université Nancy 2 où il enseigne l’ergonomie et les rapports émotions-santé. Ses activités de recherche lui ont permis de conduire des interventions longues dans des contextes professionnels divers (centres d’appels, administrations, sidérurgie, BTP, …). Publications disponibles sur le site de l’inrs. Voir aussi l’introduction de l’ouvrage chez Lavoisier : La santé au travail à l’épreuve des nouveaux risques de Nathalie Dedessus-Le-Moustier et Florence Douget.

    Thème(s) : Idées| Travail
    Et par la même occasion écoute :
    http://www.franceculture.com/emission-questions-d-ethique-la-detresse-aux-sources-de-l%E2%80%99ethique-2011-06-13.html

    La détresse, aux sources de l’éthique
    13.06.2011 – 21:00
    Avec Monique Schneider et Raoul Moati

    Monique Schneider, psychanalyste, est notamment l’auteur de Don Juan et le Procès de la séduction (Aubier, 1994), Le Paradigme féminin (Flammarion 2006), Généalogie du masculin (Flammarion 2006), La Cause amoureuse. Freud, Spinoza, Racine (Seuil, 2008), et La Détresse, aux sources de l’éthique (Seuil, 2011)

    Raoul Moati est agrégé et docteur en philosophie, il enseigne la philosophie contemporaine à l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il est l’auteur de Derrida/Searle, déconstruction et langage ordinaire (PUF, 2009) et a dirigé Autour de Slavoj Zizek, Psychanalyse, Marxisme et Idéalisme Allemand, (PUF, 2010).
    Thème(s) : Idées| Idées

    Cordialement
    Marianne Antonis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s