Art et test de Rorschach


Alors que le débat entre partisants et opposants à la publication des planches du Rorschach  a fait rage sur wikipedia (cf. controverse autour du test du Rorschach), j’ai voulu ouvrir une fenêtre sur ce que l’art avait pu faire de ce test. Il me semble en effet que la spécificité de ce test est de ne pas proposer une série de bonnes réponses qu’il s’agirait de trouver (d’où le caractère oiseux du débat autour des « solutions » ou des « bonnes réponses » qui pourraient être données ici ou là sur la toile). En cela, il se distingue des tests de QI (le Wisc et la Wais) dans lesquels il s’agit de comptabiliser les bonnes et les mauvaises réponses en s’interrogeant sur les causes des erreurs.

Le test de Rorschach doit plutôt me semble-t-il être vu comme une occasion de retrouver la part de subjectivité que recèle toute perception est de s’interroger sur ce qui en fait la spécificité. C’est en ce sens que le test a pu inspirer et inspire encore les artistes.

Voici donc quelques oeuvres dénichées au détour de mes pérégrinations sur le web et que je laisse à votre interprétation (j’ai bien peur d’avoir perdu les bonnes réponses..)

  

Vanités par Damien Naguy

Publicités

4 réponses à “Art et test de Rorschach

  1. Pingback: Tweets that mention Art et test du Rorschach « Paradoxa -- Topsy.com

  2. Pierre Gaudriault

    Les variations d’Adam Lore sur le Rorschach sont très intéressantes, très troublantes, c’est précisément ce qui peut se passer quand la tache commence à intervenir en moi, elle prend une mobilité semblable à celle de mon ruban psychique, on ne sait si plus si ça se passe dedans ou dehors, ouf ! Et ça, sans le moindre produit, ça coûte moins cher !
    PG

  3. Pingback: Controverse autour du test de Rorschach sur wikipedia « Paradoxa

  4. @ Pierre
    🙂 Oui et c’est à mon avis une des grandes forces du Rorschach de ne pas avoir de valeur que pour le thérapeute. Il s’agit également d’une expérience déroutante vécue par le patient qui peut avoir des effets très bénéfiques sur la thérapie. A l’inverse la valeur expérientielle d’un QCM est nettement plus limitée..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s