présentation

 

Pourquoi paradoxa?

« (…) l’innocence que confère le fait de n’être pas spécialiste peut parfois conduire à poser des questions que les spécialistes ne se posent plus parce qu’ils pensent les avoir résolues et qu’ils prennent pour acquis un certain nombre de présupposés qui sont peut être au fondement même de leur discipline. »

Pierre Bourdieu dans « Questions de Sociologie ».

« On sait très bien que ce qui est intéressant, c’est souvent…de la connerie »

Jean Oury dans « Le Collectif ».

Pourquoi paradoxa, telle est notre/votre question?

paradoxa est né d’une volonté de créer un espace de réflexion, de débat et d’expression dans le champ de la psychologie et des sciences humaines ayant pour point de départ des questionnements personnels et une vision particulière qui n’enferme pas et ne s’enferme pas dans la psychologie et qui se réclame d’une approche pluridisciplinaire. Nous avons envie de mettre en présence des théories différentes, exposer des savoirs contradictoires, réunir des disciplines diverses.

Nous souhaitons en même temps mettre en place un lieu de confrontation de connaissances et d’expériences pour donner forme à un savoir malléable, qui se construit progressivement de façon plurielle dans la rencontre de la diversité. Nous mettons en scène plus de convictions que de certitudes et tout en sachant que nous n’apporterons pas des réponses, essayons de poser quelques bonnes questions.

Nous voudrions également contribuer, sans prétentions, à la discussion des positions théoriques, cliniques et politiques à prendre en tant que futurs intervenants dans le champ de la psychologie et des sciences humaines. Nous invitons par ailleurs tous les professionnels et étudiants au débat sur ses sujets et souhaitons participer à la mise en place d’une réflexion commune à ce propos.

Ainsi, il ne s’agit pas avec paradoxa de servir uniquement de vitrine ou de media pour des textes savants et des jolies théories, mais de mettre au travail certaines idées (notamment certaines idées reçues!) et explorer certaines problématiques, quitte à provoquer et polémiquer. Les textes ou études plus approfondies qu’il nous arrive de publier ne sont que des supports au débat d’idées et constituent l’illustration même des sujets qui nous intéressent, nous animent et nous préoccupent.

Dans un contexte contemporain souvent empreint de conformisme, de jugements dogmatiques et uniformisants, ce site voudrait être une inviation à la pensée critique et une remise en cause de la doxa. Nous pensons que l’essai mérite d’être fait, indépendament du résultat. Alors, pourquoi pas paradoxa?

Vincent Joly et Duarte Rolo.

Paradoxa titre
Publicités